Retour à tous les cahiers

Les inégalités ethniques devant l’école en Nouvelle-Calédonie

Cahier n° 2011-2
Laure Hadj, Gaël Lagadec, Gérard Lavigne et Catherine Ris

En utilisant les données des quatre derniers recensements de la population (1989, 1996, 2004, 2009), Laure Hadj, Gaël Lagadec, Gérard Lavigne et Catherine Ris montrent que le niveau de qualification de la population calédonienne a fortement progressé, pour toutes les communautés. Cependant, les inégalités ethniques devant l’école demeurent importantes et s’accentuent aux extrêmes de la distribution des diplômes ; les non diplômés et les diplômés du professionnel sont très majoritairement Kanak, les diplômés du supérieur sont très majoritairement non Kanak. Ces inégalités trouvent leurs origines dans les écarts dans la maîtrise des fondamentaux observés dès le CE2. Elles se sont cependant réduites (rapports des chances divisés par 2 entre 1989 et 2009). Il semblerait donc que cette «massification» de l’accès aux diplômes se soit accompagnée d’une «démocratisation qualitative» de l’école en Nouvelle-Calédonie, dont les auteurs discutent toutefois la portée.