Retour à tous les cahiers

Quelle est l’évolution de la productivité sectorielle du travail et de la compétitivité de l’économie calédonienne depuis 30 ans ?

Cahier n° 2018-2
Serge Rey et Catherine Ris

Le Cahier du LARJE n° 2018-2 est consacré aux travaux de Serge Rey, Professeur à l’UPPA (Université de Pau et des pays de l’Adour) et Catherine Ris, professeur en sciences économiques, directrice du LARJE, sur l’évolution de la productivité sectorielle du travail et de la compétitivité de l’économie calédonienne depuis 30 ans.

Vous pouvez le retrouver ici : LARJE2018-02-web

Petite économie insulaire, la Nouvelle-Calédonie se distingue dans l’ensemble de l’Outre-mer français, et plus encore en Océanie insulaire, par un niveau de vie et de développement humain élevé, bien qu’elle souffre de handicaps (éloignement, petite taille de marchés, etc.). Le ralentissement du rythme de croissance observé depuis quelques années met à jour l’essoufflement du modèle calédonien de croissance « extensive » ; produire plus à partir de plus d’intrants, pour satisfaire le marché intérieur, en se protégeant de la concurrence internationale. Pour évaluer la compétitivité de l’économie calédonienne, cet article propose une mesure de la productivité du travail des huit principales branches de l’économie calédonienne, d’où l’on déduit les évolutions de coûts unitaires et in finedes taux de change réels. On montre que la productivité a plutôt tendance à stagner depuis le début des années 1990, alors que dans le même temps les hausses des salaires concourent à une hausse des coûts unitaires et à une détérioration de la compétitivité.

Mots-clés :
Nouvelle-Calédonie, productivité du travail, compétitivité prix/coûts, nickel.