Stéphanie Graff

Docteur en anthropologie
Anthropologie

Biographie

J’ai obtenu mon doctorat en études du développement (anthropologie) à l’Institut des Hautes Études Internationales et du Développement, à Genève. Je mène des recherches sur la question des droits des peuples autochtones et de l’autodétermination depuis 2003, et en Nouvelle-Calédonie depuis 2005. J’ai travaillé sur le terrain en Nouvelle-Calédonie et à l’ONU, au Bureau du Rapporteur spécial sur les droits des peuples autochtones à Genève et à l’Unité de décolonisation à New York.

Je vis en Nouvelle-Calédonie depuis plusieurs années et travaille au Congrès de la Nouvelle-Calédonie. Je suis impliquée au quotidien au cœur de la vie politique calédonienne, notamment sur les questions concernant l’avenir politique et institutionnel du pays et les thèmes abordés dans mon doctorat (autodétermination, décolonisation, etc.).

Je suis également chargée de cours en sciences politiques de Nouvelle-Calédonie à l’Université de Nouvelle-Calédonie.