Pêche et transformation du poisson au Viet-Nam


15-07-2009

Vinh Do Thi Thanh, étudiante doctorante en accueil au laboratoire sous la direction de Guy Agniel, vient de publier une étude originale aux Cahiers d’Etudes et Recherches Francophones / Agricultures, Volume 18, Numéro 4, 329-36, juillet août 2009, sur le «Rôle des intermédiaires dans l’approvisionnement de l’industrie de transformation halieutique en région du Centre sud du Vietnam».
La transformation des produits halieutiques prend une place de plus en plus importante dans l’économie vietnamienne. L’étude de l’organisation de cette filière dans la région du Centre sud fait apparaître le rôle essentiel des intermédiaires qui achètent la production des pêcheurs et des aquaculteurs et les revendent aux entreprises de transformation. Leur influence ne se limite pas seulement à ce domaine, car ils financent en amont les pêcheurs et interviennent également dans la fixation des prix de vente de la matière première aux unités de transformation. Leur position prééminente se réalise malheureusement au détriment des intérêts des pêcheurs, dont le fonctionnement reste relativement artisanal, et influe sur le fonctionnement de l’entreprise de transformation halieutique. Après avoir examiné les contraintes spécifiques à cette situation, il convenait de formuler un certain nombre de propositions, tant au bénéfice des entreprises qu’à l’attention des décideurs, afin de rendre plus fonctionnel ce secteur d’activité. Généralisées, elles pourraient permettre au Vietnam – qui a entrepris, sur le plan économique, une transition maîtrisée vers l’économie de marché – de mener à bien une réforme profonde.

Cette étude est disponible à l’adresse suivante :
http://www.jle.com/fr/revues/agro_biotech/agr/sommaire.phtml?cle_parution=3170